Accéder au contenu principal

Comment savoir si une caméra de surveillance fonctionne ?


De nos jours, de nombreux achats sont effectués via internet, et à la réception d’un produit, l’installation et la vérification est une première étape. Parfois, peu d’indices permettent de savoir si un produit fonctionne parfaitement et pousse les personnes à se dire que l’article est défectueux. Pourtant, peut-être que le produit fonctionne parfaitement, mais que le fonctionne est juste différent de l’attente et cela pousse la personne à se dire que cela ne fonctionne pas. 

Plus simple encore, des manipulations peuvent être effectuées un peu trop rapidement, ou bien les conditions réunies pour le fonctionnement de l’équipement ne sont pas respectées. 

Dans la vidéosurveillance, tous ses points sont souvent rencontrés, car ce ne sont pas des équipements toujours simples à installer, et malgré les modes d’emploi, une personne un peu pressée va le lire rapidement et voir au bout d’une étape que cela ne fonctionne pas et tout simplement abandonner l’installation et retourner le produit. 

Dans cet article, nous allons aborder les divers points importants à suivre lors d’une installation, et les quelques indices importants à noter pour vérifier si une caméra est vraiment défectueuse, ou si cela peut être un détail ou quelque chose de facilement solutionnable. 

Les points à lire et vérifier avant l’achat : L’importance du descriptif technique 

Avant toute chose, il faut bien connaître et comprendre le produit commandé. En général, sur la fiche descriptive de l’équipement commandé, une partie technique est détaillée. Elle permet notamment d’indiquer les conditions nécessaires au bon fonctionnement du modèle. C’est un incontournable pour toute personne qui souhaite un produit assurant une compatibilité avec les besoins. On trouve sur ces descriptifs les dimensions et le poids du produit, le contenu du colis afin de savoir ce qui est fourni ou non, si un support doit être acheté séparément, etc. On trouve également dans le cas des modèles WiFi ou IP par exemple, les versions smartphone et PC qui sont compatibles, les alimentations nécessaires, etc. 

Il est primordial avant tout achat de vérifier si les points énumérés sont bien compatibles avec les besoins. 

Par exemple, si vous achetez une caméra WiFi, pour la lire sur un ordinateur MAC, et que lors de l’installation vous remarquez que la caméra n’est pas détectée et que rien ne fonctionne, vous vous direz « mince, le modèle ne fonctionne pas, je le renvoi ». En effet, ce que vous avez manqué sur le descriptif c’est que le modèle n’est compatible qu’avec Windows. 

C’est un exemple parmi d’autres, mais il faut insister dessus car c’est très important. Les descriptifs techniques sont là pour éviter des erreurs d’achat. 

Être rigoureux lors de l’installation :

Lorsque vous recevez la caméra ou l’équipement commandé, il est souvent tentant de l’installer par soi-même. Ce n’est pas la solution. Beaucoup d’équipements de surveillance nécessitent une application smartphone ou PC par exemple dans le cas d’une caméra IP WiFi, ou bien de diverses manipulations de paramétrages (réglage de l’heure, de durée d’enregistrement, etc.)

Il est donc primordial de parfaitement suivre le mode d’emploi fourni et de suivre chacune des étapes rigoureusement pour ne pas oublier le moindre détail. 

Les installations ne sont jamais compliquées, mais certaines manipulations sont propres aux modèles et nécessitent donc une attention particulière. 

Il faut également s’assurer d’utiliser des prises électriques de préférence murales, pas de multiprise, dans le cas où il s’agit d’une caméra à alimenter. 

Pour la plupart des modèles, vous observerez des voyants de fonctionnement, il faut donc vous assurer vraiment étape par étape qu’ils correspondent bien aux états indiqués dans le mode d’emploi. Si vous ne faites pas attention et passez une étape trop vite alors qu’elle était incorrecte, vous allez vous retrouver avec un problème 3 ou 4 étapes plus loin, sans comprendre, parce que l’erreur venait de bien plus tôt dans l’installation. 

Les points à vérifier en cas de problème détecté : 

En suivant le mode d’emploi, il se peut que vous trouviez des problèmes et des différences entre le résultat indiqué et celui que vous obtenez. Si c’est le cas, même si cela ne semble être qu’un détail, il ne faut pas se précipiter et regarder d’où cela peut venir. 

Voici les quelques points principaux qui sont souvent responsables des quelques problèmes rencontrés, indépendant d’un fonctionnement de caméra : 

  • L’alimentation de la caméra / adaptateur secteur : Si vous remarquez dès le début qu’un voyant qui devrait être affiché en mettant la caméra sur ON ne s’affiche pas, qu’une motorisation lorsqu’on branche une caméra ne s’effectue pas, ou qu’un écran ne s’allume pas par exemple, on peut suspecter un problème d’alimentation. Dans ce cas, il faut vérifier la prise sur laquelle est branchée le produit, et vérifier l’adaptateur secteur. Cela permettra directement de vérifier s’il s’agit d’un problème d’alimentation interne ou externe au produit ;

  • Défaut d’enregistrement : Il est souvent rapporté des défauts de caméra car elles n’enregistrent pas par exemple. Il faut faire attention à ce point car cela peut dépendre de beaucoup de choses : La carte micro SD utilisée est le premier facteur d’erreur d’enregistrement. Il est noté sur les fiches descriptives les capacités de cartes compatibles avec la caméra. Par exemple une caméra compatible avec une carte de 32Go maximum, ne détectera pas une carte de 64Go du tout et ne sera pas en mesure de lancer des enregistrements. De même, s’il s’agit d’une carte SD déjà utilisée, il faut bien la formater avant de l’insérer pour qu’elle soit détectée. Il faut également bien faire attention à insérer la carte dans le bon sens, et jusqu’à la butée. 


  • Si des défauts persistent et que vous pensez avoir bien vérifier qu’il ne s’agit pas d’un problème d’alimentation, de prise ou de stockage d’enregistrement, les caméras sont équipées d’un système de réinitialisation. Cela permet de rétablir l’ensemble des paramètres par défaut et donc de corriger des petits bugs ou erreurs de démarrage qui auraient pu être rencontrés. 

Contacter le SAV :

Si malgré les vérifications indiquées précédemment, et le reset effectué, le problème détecté est toujours présent, cela peut donc venir d’une erreur plus profonde au niveau de la caméra. 

Dans ce cas, il est conseillé de contacter le SAV directement pour que des solutions avancées soient proposées. 

Commentaires

  1. BJR suis paeruculier et il y a 4 ans jai installé seul 4 cameras IPE ou OPE
    acec cable ou circulent lalimentation et les images
    c'est hyper pratique
    partout dns le monde je pouvais visualiser ce qi se passait chez moi
    et aucune difficulté particuliere
    sauf que un beau jour lapplucation que jutilise CAMHI a fait une MAJ
    depuis je nai qune camera ui fonctionnr tjs a distance, et impossible de recuperer les autres elles ne fonctionnent que par le wifi de ma box
    ou est le plm svp, quequn peut il maider
    mmerci

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Comment améliorer le signal WiFi de votre système vidéosurveillance ?

Difficile pour vous d’obtenir un bon réseau, homogène dans toute votre habitation ? Avez-vous de la difficulté à obtenir un signal WiFi fiable et fiable dans certaines parties de votre maison ? Vous avez une caméra ou un système de vidéosurveillance WiFi et une ou plusieurs caméras sont trop éloignées de votre box internet ? Nous vous invitons à lire l'article ci-dessous qui pourra vous aider. Les répéteurs WiFi Un répéteur Wifi ou prolongateur permet d’étendre la zone de couverture de votre réseau Wifi. Il fonctionne en recevant votre signal Wifi existant, en l'amplifiant et en transmettant le signal boosté. Avec un répéteur Wifi, vous pouvez effectivement doubler la zone de couverture de votre réseau Wifi - en atteignant les coins les plus éloignés de votre maison ou bureau, différents étages, ou même étendre la couverture à votre cour. Quelle est la différence entre un amplificateur, un répéteur ou un prolongateur WiFi ? Les boosters W

Caméra infrarouge à leds invisibles

Dans cet article nous allons parler des cameras infrarouges et des types de leds infrarouges : visibles et invisibles. Il existe plusieurs solutions pour surveiller une zone sombre ou voir dans le noir total. Les caméras à ampoule LED ont par exemple l'avantage d'être perceptible par les capteurs CCD. Il y a aussi la possibilité d'associer une caméra normale à un projecteur halogène. Cependant, la meilleure alternative reste la caméra infrarouge. La caméra infrarouge présente comme avantage une faible consommation en électricité. Tout d'abord, à portée égale, si le caméra à projecteur halogène peut consommer jusqu'à 300 Watts, une caméra infrarouge, elle, n'en consomme que 4 Watts, sachant qu'elle ne s'allume que quand la zone n'est pas bien éclairée. De plus, la longueur d'onde d'une caméra infrarouge ne s'élève qu'à 850nm, ce qui est très faible. Les leds des caméras infrarouges sont quant à elles visibles par de petits po